Séjour Kitesurf en Galice

Le kitesurf au bout de monde -mais juste à côté-

Nous avons eu un gros dilemme (conséquent, puisqu’il a duré quasiment 3 ans) au sujet de la Galice.
Imaginez trouver le paradis de la glisse à quelques heures de chez vous, et réaliser être assis sur l’une des dernières mines d’or de la planète : le bon sens vous sommerait de garder vos lèvres scellées et de préserver jalousement et précieusement ce petit joyau pour vous.
C’est un peu de ce que nous avons fait….
Le temps nous a finalement fait comprendre que le développement de la Galice était inéluctable et que nous n’étions pas en mesure de taire plus longtemps son existence. Soit nous attendions pour le faire, et dans ce cas là de grosses agences de voyages aimant brasser du nombre allaient finir par le faire avant nous, soit nous brisions notre silence pour promouvoir intelligemment cette destination, entendu, en évitant absolument l’importation massive.
Nous en parlons aujourd’hui, avec pour objectif de partager ce petit trésor sans le corrompre. Le préserver, le plus longtemps possible, est essentiel. Le partager, oui (c’est juste trop beau pour ne pas le faire), le compromettre, non.
Aujourd’hui vous serez le plus souvent seuls sur les spots. L’idée est de faire en sorte que ça dure encore quelques années.

kitesurf-spot-galiceNous vous suggérons ici un séjour inoubliable, clairement annoncé comme sélectif : les adeptes des séjours organisés à grande échelle, aimant poser leur pieds là où 50.000 autres personnes l’ont fait avant eux ne trouverons pas leur bonheur avec la Galice.


Le kitesurf en Galice

Imaginez la Bretagne (et ses températures comme changements de temps virulents), en plus exposé : la Galice, située à la pointe nord ouest de l’Espagne (et quasiment le point el plus exposé à l’Atlantique de toute l’Europe), récupère tout ce qui traverse l’océan (et que cela parte du sud ou du nord : la Galice prend tout).
Un petit joyau de vagues, de spots vierges, de nature intacte.

kitexperience-galice

Bon, il faut le savoir, la Galice, c’est également deux fois plus de précipitations annuelles que Manchester (vous voilà prévenus). Le prix à payer pour avoir une végétation riche et luxuriante telle que celle qui va vous laisser bouche béé à votre arrivée !
Attention, que les frileux et les adeptes de conditions « cadeau » passent de suite leur chemin : la Galice en plein mois d’août, c’est encore plus froid que l’eau au Portugal, son exposition privilégiée lui rapportant les courants parmi les plus glacés d’Europe. Pour venir jusqu’ici, il faut avoir envie de porter sa combinaison d’hiver en plein été (voire des chaussons, si si).
Les conditions : la Bretagne en version XL, à savoir, des paysages splendides, des conditions changeantes (ne craignez pas la pluie, elle est suivie du soleil… bon parfois elle dure une semaine, aussi….), mais surtout, des conditions de glisse énormes, avec du vent établi, de la houle version machine à vagues, et surtout, des alternatives à n’en plus finir : les chemins de St Jacques de Compostelle, l’exploration de la côte sublime, de la montagne, et puis du Yoga, du surf et plus encore les jours de pétole…..

sejour-kite-galiceLa Galice est très ventée en été, qu’il s’agisse du thermique ou de systèmes météorologiques plus importants
Année après année, nous avons toujours été bluffés de naviguer même lorsque les prévis n’étaient pas annoncées clémentes : il y a toujours un petit bout et un créneau à récupérer par là-bas (et si vraiment y’a pas, vous trouverez toujours une petite vague pour vous occuper).
En tout cas, le contrat météo a le mérite d’être clair : vous aurez probablement froid à un moment donné, vous risquez de vous croire au mois de novembre en plein mois d’août à un moment donné aussi…. et ça sera malgré tout orgasmique !


Se rendre en Galice

Nous pleurerons probablement toutes les larmes de notre corps le jour où les vols directs existeront pour la région.
A l’heure d’aujourd’hui, la Galice est très peu désservie, aussi bien en vols qu’en trains, et la rejoindre relève de la mission, mission expliquant sa préservation actuelle.
En gros, la Galice, ça se mérite (et on ne va pas vous mentir, c’est très bien comme ça).

Comptez 10h de route une fois passée la frontière Espagnole du sud-ouest de la France. Faites le calcul selon là d’où vous partez : oui, ça refroidit un peu par anticipation.

Mais nous réitérons : la Galice se mérite. Et il n’est pas un trajet que nous ayons fait pour nous y rendre qui ne nous ait mis des papillons dans le ventre, tant l’excitation que nous ressentons à chaque fois que nous nous y rendons est intense et intacte.
La Galice, c’est loin…. Mais croyez nous sur parole qu’elle comptera réellement parmi les plus beaux et inoubliables séjours kite que vous n’ayez jamais faits !

cours-kitesurf-galice


La meilleure période pour un séjour kitesurf en Galice

De fin du printemps au début de l’automne. Le reste de l’année reste excellent également, mais avec des vents beaucoup plus aléatoires et de fortes tempêtes (très fortes, avec des houles atteignant fréquemment des proportions inhumaines).
Les thermiques estivaux en font une destination de choix les plus beaux mois de l’année, la configuration hachée de la côte rendant finalement quasi n’importe quelle orientation du vent exploitable !


Les spots de kite en Galice

Vous allez nous dire pourquoi faire un article qui ne dévoile finalement pas grand chose : parce que ça fait partie du concept !:)
Non, nous ne révèlerons pas le moindre spot ici, vous ne trouverez pas un nom, pas une référence aux orientations requises : des tombes.

Et désolés d’avance pour les expérimentés qui souhaiteront glaner des informations en nous contactant directement : nous resterons aussi muets que des pierres, là aussi.

wave-riding-trip-galice

Ce silence en dit cependant plus que n’importe quel listing des spots qui vous attendent sur place. Croyez nous sur parole, vous découvrirez des endroits exceptionnels, et rider là-bas se rapprochera d’un apéro-caviar.

Explorer la côte et découvrir par vous même la multitude de spots fait réellement partie du kif.
Vous en repartirez avec un smile dégoûlinant d’adrénaline, des images sublimes gravées plein la tête, et au final, vous aussi vous vous direz alors qu’il faut surtout, surtout ne pas en parler (et vous passerez probablement les 5 prochaines années à rêver d’y retourner!).

wave-riding-galice


Kite trip itinérant et gastronomie

Les expérimentés seront probablement les plus conquis par cette destination inoubliable. Elle compte aujourd’hui parmi notre top 10 de nos destinations kite préférées pour nos propres vacances : est-il besoin d’en dire davantage

Enfin, petite cerise sur le gâteau : la Galice est abordable (et les gens vraiment gentils, chose qui n’a pas de prix).
Notre incontournable sur place: goûter des percébes (mal aimé en France, ce drôle de fruit de mer est un régal lorsque bien cuisiné) et surtout, les coquilles Saint Jacques, sans équivoque les meilleures que vous mangerez de votre vie.